• Embassy Services


Le Canada est l'un des rares pays ayant signé des accords en ce qui concerne l'emploi des conjoints de diplomates et d'autres représentants étrangers. Les personnes en recherche d'emploi ne trouveront toutefois pas si facile d'obtenir un travail au Canada qui corresponde à leurs compétences et à leur expérience. En postulant pour des emplois, les conjoints et enfants de représentants étrangers peuvent trouver que leurs qualifications doivent être renouvelées ou qu'ils devront se reformer pour correspondre aux standards canadiens. Cela peut signifier prendre des cours supplémentaires, pour lesquels les frais engagés sont considérés comme des dépenses personnelles. Les personnes recherchant un emploi doivent se renseigner sur les exigences pour les professions ou les industries spécifiques, ainsi que sur les compétences en langues. Il peut être compliqué de trouver un travail dans la province du Québec si l'on ne connaît pas le français.

Certaines professions et certains commerces sont régulés par les organisations régulatrices professionnelles des provinces. Obtenir une licence ou un certificat peut prendre du temps et même des années si le demandeur a été formé hors du Canada. Il y a des professions où les candidats peuvent demander à « relever un défi » en se basant sur leurs expériences précédentes et leurs connaissances. Si le résultat est satisfaisant, ils peuvent obtenir plus rapidement la licence requise. Vous trouverez des informations sur les procédés permettant de faire reconnaître vos diplômes obtenus hors du Canada sur le site du Centre d'information canadien sur les diplômes internationaux www.cicic.ca, à l'adresse www.cic.gc.ca/english/newcomers/credentials.

Certains lieux de travail exigent que leurs employés soient membres de syndicats, et les candidats doivent adhérer à un syndicat et payer les cotisations afin de pouvoir travailler. De plus, la plupart des employeurs déduit des salaires de leurs employés des montants couvrant les dépenses des cotisations de santé, les cotisations au Régime de pension du Canada et les cotisations à l'assurance-emploi. Ces avantages ne sont probablement pas très intéressants pour des travailleurs qui n'ont pas droit à la plupart de ces allocations pour lesquelles ils paient, puisqu'ils ne sont pas couverts par l'assurance maladie provinciale et ne prendront probablement pas leur retraite au Canada. Ces déductions sont toutefois inévitables.

Afin d'obtenir de l'expérience professionnelle au Canada, il est possible de prendre un emploi non-réglementé dans le secteur souhaité, au moins pour commencer. Cela peut solidifier des compétences utiles. Le marché de l'emploi au Canada est actuellement difficile et compétitif. Le taux de chômage était de 7.2% au mois de janvier 2016. Les demandeurs d'emploi étrangers peuvent être désavantagés lorsque leurs concurrents ont une formation et une expérience locales, des relations et la possibilité de s'engager sur des emplois à long terme.

En Ontario, le salaire minimum pour un travailleur adulte est de 11.25$ de l'heure. Au Québec, il est de 10,55$ de l'heure. En Alberta, il est de 11,20$ de l'heure et en Colombie Britannique, il est de 10,45$ de l'heure. Les salaires minimums sont différents pour les travailleurs de moins de 18 ans et pour les serveurs qui touchent habituellement des pourboires. Les revenus sont imposables selon un taux calculé sur le salaire annuel brut. L'Agence du revenu du Canada fournit des informations sur la manière dont l'impôt est prélevé, calculé et collecté. Il est conseillé de conserver ses feuilles de paie afin de pouvoir déclarer son revenu. Les employeurs sont tenus délivrer aux employés des reçus particuliers appelés « feuillets T4 » qui rapportent les paiements et les différentes déduction salariales. Les employés utilisent les informations notées sur les feuillets T4 pour calculer et faire leur déclaration d'impôts. Vous trouverez plus d'informations sur les feuillets T4 sur le site internet de Service Canada à l'adresse www.servicecanada.gc.ca.Les sites internets Emploi et développement social Canada (www.hrsdc.gc.ca) (ce site est en train d'être déplacé vers www.canada.ca) et Immigration et citoyenneté (www.cic.gc.ca) apportent beaucoup d'informations, et peuvent, avec les listes d'offres d'emploi sur internet, constituer un bon point de départ pour se renseigner sur l'emploi au Canada.

Dans leur recherche d'emploi au Canada, les conjoints et les enfants à charge (âgés de moins de 25 ans) de représentants étrangers doivent s'assurer qu'ils ont des certifications de qualifications, des diplômes, un Curriculum Vitae et des références valables. Il devront obtenir des traductions certifiées en anglais ou en français.